747, boul. Louis-XIV, Québec (Québec) G1H 4M6

 

418 623-1847

presbytere@pscb.ca

Dernière mise à jour le 23 avril 2014

Paroisse Saint-Charles-Borromée

Plan du site

Tous droits réservés © 2010

Catéchèse familiale

 

Feuillet paroissial

 

depliant_2013_2014.pdf

Sortir de chez toi

 

Lieux de culte et horaire des célébrations
E-mail: presbytere@pscb.ca
Capitation

Des questions nous sont posées…

1. Quand je porte la communion à quelqu’un , est-ce que je peux demander une hostie pour demain ou me faire une réserve pour les jours à venir ?

 

La réponse la plus simple, c’est « non ». Voyons pourquoi. Même si l’Église encourage la communion fréquente, elle demande que l’hostie que nous recevons soit le partage du corps du Christ offert lors de la prière eucharistique de la messe à laquelle nous participons.

 

L’Église est sensible au fait que des personnes malades, âgées ou handicapées ne peuvent participer à la messe et recevoir l’Eucharistie. C’est pourquoi elle demande à des proches, des parents ou des membres du groupe d’Emmanuel qui participent à la messe, d’aller porter la Communion à domicile. Ainsi, ces personnes qui le demandent peuvent, elles aussi, participer à cette messe que l’on vient de célébrer ensemble et recevoir le corps du Christ. Cette communion à domicile, c’est le partage d’un repas qui vient de se faire, auquel j’ai participé, et qui nous permet de demeurer tous ensemble unis à la même Vie, celle du Christ.

 

2. Que devons-nous utiliser pour apporter la communion à domicile?

 

Il est important de rappeler que l’hostie est transportée par la personne qui apporte la communion à domicile, dans une custode que l’on peut se procurer à l’église ou au secrétariat de la maison paroissiale.

 

Au moment de la communion, à la messe, le prêtre ou le ministre de la communion remet dans cette custode une hostie et non pas deux ou trois, à moins que le fidèle qui le demande le fasse pour deux ou trois personnes et non pas deux ou trois jours à venir.

Au cours de la semaine, si l’on veut apporter à une personne la communion à domicile et si l’on ne peut participer à la messe du matin, on peut aller à la maison paroissiale et y demander une hostie. On y conserve dans un cénacle prévu à cette fin, quelques hosties consacrées lors d’une célébration dominicale.