Plusieurs projets de travaux majeurs à la paroisse en 2019

 

Dans un souci de continuité et afin d’offrir des services pastoraux à tous les paroissiens, les membres de l’assemblée de fabrique ont décidé d’investir cette année dans la consolidation et l’entretien du parc immobilier de la paroisse qui se fait de plus en plus vieillissant.

Pour ce faire, l’assemblée de fabrique publiera, au cours des prochaines semaines, une série de courts articles portant sur les projets de travaux majeurs qui seront en chantier au cours de l’année 2019 sur chacun des édifices dont elle est responsable sur son territoire, par l’entremise de son gérant d’affaires, Steeve Guérard, qui s’appuie au quotidien sur l’équipe administrative de la paroisse. La coordination de l’ensemble de travaux de mise à niveau de l’infrastructure s’effectuera sous la supervision de monsieur Guérard.

Bon an, mal an, il est important de savoir que nos communautés chrétiennes doivent non seulement assumer de façon récurrente des dépenses pour offrir des services pastoraux aux paroissiens, mais aussi assumer une moyenne de 100 000 $ de dépenses annuelles. Celles-ci comprennent notamment les coûts d’entretien, de chauffage et d’électricité, le déneigement, l’entretien des pelouses et les réparations mineures de chacune de nos quatre églises et de chacun de nos deux presbytères. Les coûts de ces dépenses courantes n’incluent malheureusement pas les travaux de grande envergure de nos édifices. Cette année, selon les estimations prévues, des projets de travaux pour plus de 305 000 $ seront en chantier, sans tenir compte des imprévus. Ces travaux seront effectués à l’église Sainte-Cécile, à l’église et au presbytère Saint-Charles-Borromée, au presbytère Saint-Rodrigue, et, finalement, à l’église Saint-Jérôme.

En outre, il est à signaler que pour chacun de nos édifices, l’assemblée de fabrique s’est assuré de services d’experts en bâtiment qui ont produit un carnet de santé pour chacune de ces installations. Ceux-ci portent sur un horizon d’au moins 10 ans, période visée pour laquelle les membres de l’assemblée de fabrique en avaient fait une priorité.

La paroisse a évolué, tout comme ses besoins financiers. L’entretien de nos bâtiments, de nos églises et du cimetière paroissial nécessitent des investissements financiers majeurs pour leur mise à niveau afin de continuer à offrir des services de qualité dans des installations propres et sécuritaires.

La semaine prochaine, le premier article portera sur l’église Sainte-Cécile. Si vous désirez vous informer plus spécifiquement sur chacun des projets qui portent sur un édifice en particulier, n’hésitez pas à communiquer avec monsieur Guérard qui se fera un plaisir de vous renseigner.

Alain Lefrançois, pour l’assemblée de fabrique