Projets de travaux majeurs à l’église Saint-Jérôme

Nous publions ici le cinquième et dernier d’une série d’articles portant sur les projets de travaux majeurs qui seront en chantier au cours de l’année 2019. Cette semaine, nous désirons vous informer des travaux qui visent l’église Saint-Jérôme.

Construite en 1963, l’église Saint-Jérôme fait partie des quatre lieux de culte de la paroisse. Afin d’assurer leur état à un niveau optimal, l’assemblée de fabrique a fait appel à des professionnels afin de cibler les travaux qui seront prioritaires.

En 2018, le carnet de santé de cette église a été complété et a confirmé que son état général était au-dessus des normes et était satisfaisant en regard de son stade de vie.

Au cours des dernières années, certains investissements majeurs ont été effectués. C’est le cas notamment en 2016 : les deux anciennes fournaises de type Dominium Bridge qui consommaient beaucoup d’énergie et qui étaient peu efficaces ont été remplacées par de nouvelles fournaises qui permettent désormais d’économiser 8 000 $ annuellement, pour un d’investissement d’environ 75 000 $. Des travaux de maintenance ont également été effectués en début d’année pour rendre l’orgue fonctionnel, pour un coût de 6 500 $.

Par ailleurs, des investissements additionnels sont à prévoir au cours des prochains mois.

En 2019, des travaux d’actualisation de la structure du clocher seront effectués. Pour ce faire, une structure en acier sera installée; des travaux de réfection au béton seront en outre nécessaires. Les trois cloches seront par le fait même démontées. Pour des raisons d’économie, l’assemblée de fabrique a opté pour remonter une seule cloche sur le nouveau socle. Estimation des coûts : environ 50 000 $.

D’ici 2020, des travaux de solidification et d’actualisation du parvis seront entrepris. En effet, la structure de béton armé sous le parvis a atteint sa durée de vie utile et une solution efficace et durable est présentement à l’étude. Estimation des coûts : 50 000 $.

D’ici 2022, le surfaçage du stationnement sera à faire. Depuis quelques années, une stratégie de rapiéçage local a été mise de l’avant afin de réparer l’asphalte lézardée. Cette solution temporaire s’est avérée économique. Cependant, il serait nécessaire de la refaire au complet en déployant une technique plus actuelle pour la base, l’égouttement et la finition de surface afin de corriger notamment le gonflement de la surface. Coût à prévoir : entre 75 000 $ et 100 000 $.

L’église Saint-Jérôme offre hebdomadairement deux messes dominicales et trois messes de semaine; de nombreux baptêmes, mariages et funérailles y sont célébrés. Le sous-sol de l’église sert également de salle polyvalente et abrite sept organismes communautaires. De plus, les paroissiens ont la possibilité d’y louer des salles clés en main. Enfin, le Comptoir de linge Saint-Jérôme y occupe un local dans lequel des bénévoles s’occupent de la collecte de vêtements pour les revendre à prix symbolique.

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, lorsque vous observerez des travaux, vous serez en mesure de constater que votre contribution à la capitation et aux quêtes sert entre autres à améliorer l’état des bâtiments de nos communautés. Bon été!

Steeve Guérard, gérant d’affaires de la paroisse Saint-Charles-Borromée