Saint Rodrigue

Saint Rodrigue est l’un des saints protecteurs de la paroisse Saint-Charles-Borromée, en particulier pour le secteur qui porte son nom. Mais le connaissez-vous?

Sa fête est usuellement le 13 mars, mais elle n’est pas au calendrier liturgique durant ce carême.

Martyrs de Cordoue (✝ 857)

(Citation du texte issu du site https://nominis.cef.fr/contenus/saint/805/Saints-Rodrigue-et-Salomon-de-Cordoue.html)

Ils étaient trois frères vivant à Cordoue sous la domination arabe. Deux étaient chrétiens et le troisième était musulman. Rodrigo de Córdoba - tableau de Bartolomé Esteban MurilloL’un des deux se prit de querelle avec le musulman.

Rodrigue qui est prêtre, cherche à les réconcilier, mais les deux, à leur tour, le prennent à partie et le laissent sans connaissance. Le musulman répand alors le bruit de la conversion de Rodrigue. Revenu à lui, Rodrigue va cacher sa honte dans la montagne. Mais les difficultés familiales ne sont pas pour autant terminées. Un jour qu’il descend en ville, son frère musulman le reconnaît et cherche à le convertir à l’Islam. Devant son refus, il l’accuse devant les tribunaux d’être un apostat. Ce qui lui vaut d’être condamné à mort.

En prison, Rodrigue fait connaissance d’un autre chrétien, Salomon, lui aussi condamné à mort. Ils sont tous deux décapités le même jour.

Illustration: Rodrigo de Córdoba – tableau de Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682) – musée de Dresde. A lire aussi: Santos Rodrigo y Salomón – diocèse de Cordoue (en espagnol)

À Cordoue en Andalousie, l’an 857, la passion des saints martyrs Rodrigue et Salomon. Le premier, qui était prêtre, refusa de croire que Mahomet était vraiment un prophète envoyé par le Tout-puissant et fut jeté en prison, où il tomba sur Salomon, qui avait adhéré un moment à l’islam. Tous deux donnèrent une fin glorieuse, par la décapitation, au parcours de leur combat.

Martyrologe romain

(fin de la citation du texte)

https://eglise.catholique.fr/saint-du-jour/13/03/saints-rodrigue-et-salomon/