La pastorale des malades

Pastorale des personnes malades

« J’étais malade et vous avez pris soin de moi. » Matthieu 25, 36

Communion et visite à domicile

La personne qui désire recevoir la visite d’un prêtre ou d’une personne bénévole est invitée à communiquer avec le secrétariat du presbytère Saint-Charles-Borromée au 418 623-1847.

Si vous désirez offrir vos services comme personne bénévole pour visiter les malades, n’hésitez pas à communiquer avec le secrétariat du presbytère Saint-Charles-Borromée au 418 623-1847.

Journée mondiale des personnes malades

« Tous ceux qui avaient des malades…les amenèrent à Jésus. Il posa les mains sur eux et les guérit. » Luc 4, 40.

Le pape Jean-Paul II a choisi, le 11 février 1993, le jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes pour célébrer la première Journée mondiale des malades. Cet événement est célébré chaque année depuis cette date, dans le respect et la compassion. Nous voulons rappeler que Dieu est présent auprès de la personne malade et qu’Il comprend sa souffrance.

À cette occasion, les personnes œuvrant auprès des malades (médecins, infirmiers, aidants naturels) sont invitées tout particulièrement à participer à la messe.

Prochaine date : le dimanche 9 février 2020.

Questions fréquentes

Quand je porte la communion à quelqu’un, est-ce que je peux demander une hostie pour demain ou me faire une réserve pour les jours à venir ?

La réponse la plus simple, c’est « NON ». Voyons pourquoi. Même si l’Église encourage la communion fréquente, elle demande que l’hostie que nous recevons soit le partage du corps du Christ offert lors de la prière eucharistique de la messe à laquelle nous participons.

L’Église est sensible au fait que des personnes malades, âgées ou handicapées ne puissent participer à la messe et recevoir l’Eucharistie. C’est pourquoi, elle demande à des proches, des parents ou des bénévoles qui participent à la messe d’aller porter la Communion à domicile. Ainsi, ces personnes qui le demandent peuvent, elles aussi, participer à cette messe que l’on vient de célébrer ensemble et recevoir le corps du Christ. Cette communion à domicile, c’est le partage d’un repas qui vient de se faire, auquel nous avons participé et qui nous permet de demeurer tous ensemble unis à la même Vie, celle du Christ.

Que devons-nous utiliser pour apporter la communion à domicile?

Il est important de rappeler que l’hostie est transportée par la personne qui apporte la communion à domicile, dans une custode que l’on peut se procurer à l’église ou au secrétariat du presbytère.

Au moment de la communion, à la messe, pour bien marquer le lien entre la communion du malade et la célébration eucharistique, le prêtre, ou le ministre de la communion, remet dans cette custode une hostie et non pas deux ou trois, à moins que le fidèle qui le demande le fasse pour deux ou trois personnes, et non pas pour deux ou trois jours à venir. La messe terminée, il se rend au domicile de la personne à qui il va donner la communion.

Sacrement des malades

Nous vous invitons à visiter la page dédiée à l’onction des malades en cliquant ici.

Suggestions de lecture

  • De l’eau pour ton puits, Jules Beaulac, Éd. Novalis;
  • Le temps précieux de la fin, Jean Montbourquette, D. Lussier-Russel, Éd. Novalis;
  • Les saisons à venir, Paul Tremblay, Éd. Anne Sigier;
  • Oscar et la dame rose, Éric-Emmanuel Schmitt.

Bonne découverte!